Adresses gourmandes, Donostia

Eme Be Garrote, le bon compromis

23 novembre 2017
Berasategui restaurant

Cidrerie ou pas cidrerie ? Resto chic ou brasserie ? La bataille fait rage ça va mal finir ! Arrêtez où on reste à la maison et c’est moi qui cuisine ! Bizarrement ils ont accepté sans broncher le bistro cidrerie créé par Martin Berasategi qui porte en guise de nom ses initiales « Eme Be Garrote » sur Donostia… L’osmose n’a pas duré longtemps, les amateurs de cidrerie tenaient à leur cidrerie et les amateurs de resto pensaient que la cuisine serait trop grasse !

Sans GPS, trouver le resto relève de l’exploit : faut pas louper sur la gauche un petit panneau avec le nom indiquant la direction ! L’arrivée ressemble à une cidrerie perdue sur une petite route mais il n’en est point ! Entièrement remaniée en bistro chic, le restaurant a des allures scandinaves mâtinées de basque avec des paniers accrochés au plafond en guise de lampes, des tables en bois blond.

Berasategui deco

Quelques olives nous attendent sur notre table et des cartes en français pas trop mal traduite pour une fois ! Des pintxos nous sont servis, un régal pour les yeux et les papilles : une fine mousse de sardines agrémentée de minuscules morceaux de légumes qui se marient à merveille avec cette texture ainsi qu’une bouchée fondante et moelleuse à la morue entre le beignet et la mousse !

Berasategui sardine

L’atmosphère se détend, ça démarre bien pour mes convives entrainées de force dans cette aventure ! Les vins sont bons et d’un excellent rapport qualité/prix.

Berasategui lasagnes

On tombe amoureux des lasagnes froides à l’anchois (17€) dont on savoure chaque bouchée délicate en cherchant les saveurs utilisées, les cannellonis de pieds de porc ont aussi beaucoup de succès… faut dire qu’on a envie de tout essayer !

Berasategui chipiron

Les amateurs de cidrerie ont bien évidement choisi la côte de bœuf servie avec une purée à tomber. La viande est parfaite, tendre et goûteuse cuite comme on l’aime. Les amateurs de poisson se sont jetés sur les chipirons (23€), eux aussi extraordinaires : un vrai tableau qu’on a presque du mal à détruire mais qu’on anéantit en quelques minutes avec l’envie de revivre chaque bouchée ! C’est peut-être la morue pil pil qui est la plus classique mais qui se laisse dévorer quand même !

Berasatagui dessert

Le pain perdu, appelé pain français sur la carte, travaillé avec des amandes est délicieux ainsi que le moelleux au chocolat, les autres desserts nous ont moins convaincu ! L’avantage c’est qu’on peut commander des demi-portions (7€ pour le dessert). Le café arrive avec des petites mignardises tout aussi fondantes ! Mes convives sont repus, joyeux et heureux que j’ai pas cuisiné et valident sans faille mon choix de cidrerie-bistro ! Le plus dur reste à faire ramener tout ce beau monde au bercail !

Cerise sur le béret : C’est ouvert à midi on peut se programmer une belle matinée de shopping et finir tranquilles à se goinfrer au chaud !

Eme Be Garrote – Camino de Igara, 33 – 20018 San Sebastian

Tél. : 00 34 943 227 971

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply