Bilbao, Escapades

Week-end à Bilbao

3 mars 2017
Guggenheim Bilbao

« Chéri suuuurprise on part à Bilbao ! » « Quoi maintenant mais on est que mardi ? » « Non ce week-end mais c’était pour vérifier si tu étais content et si je pouvais réserver l’hôtel… » Samedi 11h nous étions à Bilbao 1h30 de route … non mais c’est à côté ! (La fille qui découvre la géographie). Suivez le guide je vous emmène dans les tréfonds de cette merveilleuse ville, enfin calmons nous j’ai juste joué à la touriste lambda.

Garer par inadvertance sous le surprenant Azkuna Zentroa, vieil entrepôt rénové par Philippe Starck, à voir absolument avec ses colonnes toutes différentes, la verrière où on voit des chanceux nager dans une piscine, cette bibliothèque magique. Un lieu atypique et reposant où bien évidemment on peut s’asseoir et boire un verre. Chose qui fut faite, faut bien éponger ses émotions !

Bilbao Azkuna

Virée shopping ! L’homme fut tout d’un coup d’un naturel moins jovial. Je te passe le moment où mon cher et tendre a posé son manteau pour essayer des chaussures et soudain plus de manteau ! J’ai soupçonné l’homme de me faire une blague pour que je lui en rachète un mais j’ai eu quelque doute quand j’ai compris qu’il y avait dedans sa carte bleue. J’ai été prise de panique ! Mais qui va payer ??? Rassurez vous quelqu’un avait pris le dit manteau pour l’essayer en cabine.

La Promenade Bilbao

Suite à cet affolement et cet instant mime pour se faire comprendre, direction les bars ! Ambiance festive et très bon rapport qualité/prix dans les bars de la Calle Ledesma. Le bar « la Promenade Bilbao » spécialiste du Vermouth, plus de 40 à son actif est fait pour nous, promis j’en ai goûté que deux accompagnés de pintxos de poissons, simples mais très bons. Petite pause bien sympathique pour reprendre des forces et arpenter les magasins. Chéri pourquoi tu reprends un verre ?

Après avoir perdu nos jambes, nos pieds et quelques deniers au passage, en avant pour l’hôtel Sercotel Gran Bilbao ****, je me suis pas moquée de Monsieur. Le hall est splendide avec ses luminaires imposants, l’accueil est très chaleureux.

Bilbao Sercotel Gran Hotel

La chambre est immense (n°623 on sait jamais si tu veux faire un pèlerinage Ô Sainte Cerise), la salle de bain également et plein de produits à piquer, le rêve non ?

Sercotel Gran Bilbao

A seulement 10 minutes à pied du vieux centre, c’est l’endroit idéal et surtout super rapport qualité/prix 75€ la chambre en promotion. Oui j’ai payé … J’en ai encore des frissons !

Bilbao Bihotz

Cinq minutes en bus plus tard, nous voilà déjà accoudés avec une bière à la main dans un bar hipster « Bihotz » calle Arechaga, rue très animée et fort bruyante ! Mais enfin laissez-nous parler !

Bilbao ambiance

La calle San Francisco n’est pas en reste et on opte pour le bar « La Viña » et son ambiance locale. Pintxos froids ou chauds à volonté puisqu’ils ne coutent que 3€ et qu’on peut les arroser de martinis à 1,70€. On hallucine et on finit bourrés mais riches.

Bilbao La Vina

La vieille ville est festive, décontractée et musicale : les gens dansent autour de l’église. Y’a pas à dire ils savent faire la fête !

Bilbao nuit

Réveil aux aurores vers 11h, gueule de bois fraîche et dispo pour le petit déjeuner assez incroyable avec des énormes plateaux de charcuteries, omelette façonné devant toi, des jus de fruits frais, un stand pour te préparer ton propre muesli, des donuts, des saucisses, du lard … Bref le paradis sur terre !

Hotel Gran Bilbao buffetBilbao buffet sercotel

Sercotel Gran Bilbao

Direction le Guggenheim, exposition assez abstraite où par moment on erre l’oeil en émoi devant le génie de certains. Réussir à vendre une œuvre toute noire y’a du génie là dedans ! Mais mon œuvre préféré reste ce mini carton peint en orange, fou rire garanti. Si tu le trouves prends moi une photo ! Dans le lot en fouillant bien y’a des œuvres splendides surtout celle de Kandinsky ou certains tableaux de Pollock.

Guggenheim bilbao

Une petite marche le long du fleuve pour admirer l’architecture et éliminer quelques grammes pris, reprendre la voiture faut pas exagérer et finir dans un bar de la vieille ville. Restaurante Lurrina (Barrenkale Barrena, 16) où j’ai trouvé le verre de Martini encore moins cher à 1,50€ ! Chéri tu veux pas qu’on déménage ?

Bilbao Lurrina

Pour se donner bonne conscience on a savouré des légumes tempura une énorme portion pour 5€, à tomber ! Qui dit mieux !

Il est temps de rentrer ma petite dame, madaaamme, lâchez-moi cette bouteille de Martini !

Cerise sur le béret : l’hôtel a un parking et propose même des massages, si jamais tu n’as personne à disposition ça peut toujours servir !

Azkuna ZentroaArriquíbar Plaza, 4 – Bilbao

Bar la Promenade Bilbao – Calle Ledesma, 21 – Bilbao

Hotel Gran BilbaoPrieto Indalecio Hiribidea, 1 – Bilbao

Bar BihotzArechaga Kalea, 6 – Bilbao

Bar La VinaSan Frantzisko Kalea, 17 – Bilbao

Restaurante LurrinaBarrenkale-Barrena Kalea, 16 – Bilbao

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply